Chef de projet - GERES, Louga

Closing date:  09 Dec 2011

Download PDF
 
Créé en 1976, le GERES - Groupe Energies Renouvelables, Environnement et Solidarités - est une association à but non lucratif, dont les actions visent à améliorer les conditions de vie des populations les plus pauvres par la mise en œuvre de projets qui réduisent la précarité énergétique, préservent l’environnement et limitent les changements climatiques et leurs conséquences. L’association déploie une ingénierie de développement et une expertise technique spécifique menées en partenariat avec les communautés et les acteurs locaux.

Techniques d’efficacité énergétique, extension de services énergétiques favorisant le développement économique local, développement de filières énergies renouvelables ou de valorisation des déchets sont au centre de son activité.

Aujourd’hui plus de 185 collaborateurs conduisent près de 40 projets de développement durable innovants, en France et dans 12 pays du Sud.

L'unité Climat du GERES a pour vocation d’intégrer le changement climatique dans les problématiques de développement au sein du GERES et plus largement dans le cadre de partenariats extérieurs. Crée en 2004 au Cambodge puis devenue depuis 2010 une entité à rayonnement global basée à Aubagne, cette unité comprend aujourd'hui une équipe dédiée de 10 experts basés en France, en Asie du Sud Est (Cambodge et Indonésie) et au Mali. Ses 4 pôles d'activités sont :

  • Le développement et l'accompagnement de projets carbone
  • La recherche et l'innovation sur des sujets pionniers notamment l’adaptation et l’approche territoriale des changements climatiques
  • Le plaidoyer auprès des instances nationales et internationales
  • La sensibilisation des particuliers, des entreprises à la réduction de leur empreinte carbone et au soutien de réduction de la pauvreté au Sud (solidarité climatique)

Depuis 2011, l’unité Climat a renforcé son expertise dans le domaine du changement climatique et a monté, en partenariat avec la Région Rhône-Alpes et l’Entente interrégionale du Ferlo au Sénégal, un projet de renforcement des capacités des acteurs régionaux de l’Entente en vue d’établir le Plan Climat Territorial du Ferlo.

Présent depuis 10 ans sur le continent, le GERES Afrique de l’Ouest couvre de nombreux domaines d’intervention:
  • Depuis 2002, la transformation et la conservation des denrées alimentaires en zone rurale (Séchage, battage des céréales, etc.) ; 
  • Depuis 2007, la mise en place des schémas de services et d'approvisionnement énergétiques propres en zones rurales (Agrocarburants, énergie solaire, plate-formes multifonctionnelles) et l’accompagnement des entrepreneurs africains ; 
  • Depuis 2009, le GERES intervient dans le domaine du bois énergie et la préservation des ressources naturelles en appuyant la diffusion de foyers améliorés, des briquettes et l’accès à la finance carbone ; 
  • Depuis 2010, la mise en place de diagnostics énergétiques territoriaux en lien avec l’adaptation au changement climatique ; 
  • Des consultances ponctuelles dans le domaine du changement climatique et de l’énergie.

Les chiffres-clés du GERES en Afrique de l’Ouest :
• 2 représentations permanentes au Bénin et au Mali (direction régionale)

• 3 bureaux : Bamako, Koutiala, Bohicon

• 15 collaborateurs au Mali, 20 collaborateurs au Bénin

• Budget : 1 500 000 € en 2011

• Partenaires techniques : AMEDD, ANADEB , IRAM, Réseau Carbone, Nexus, ABERME , DGE, PlaNet Finance, CEBEDES

• Partenaires financiers : Union Européenne, AFD, FFEM, ADEME, FDO, Fondation Albert II, Banque Mondiale, POWEO, TOTAL

PARTENAIRES ET CONTEXTE
  • Entente interrégionale du Ferlo
La Zone Sylvo Pastorale (ZSP) est un espace commun à cinq régions administratives (St-Louis, Matam, Louga, Tambacounda et Kaffrine) couvrant une superficie de 56 000 km2 environ, rassemblant une population de 325 000 habitants.

Fortes de ces constats, les 5 régions constituant le Ferlo se sont réunies en 2009 dans une initiative visant à la création d’une Entente interrégionale motivée par un projet intégré de préservation et de valorisation de cette zone sylvo-pastorale. Cette initiative a été soutenue dès son amorce par la Région Rhône-Alpes.

Les modèles climatiques avancés par les experts concernant le Sénégal indiquent que la zone du Ferlo serait très affectée par les changements climatiques globaux, notamment à horizon 2090. Le changement climatique représente un risque supplémentaire, dont l’ampleur pourrait entraîner des impacts importants sur le développement, dans un contexte politique, économique et social en pleine mutation.
  • Région Rhône-Alpes
La Région Rhône-Alpes intervient en coopération décentralisée depuis les années 2000 en région de Saint-Louis et de Matam sur des problématiques de développement local. En 2009, elle soutient avec force l’initiative des régions du Ferlo en lui accordant une enveloppe budgétaire pour mener à bien ses activités de coordination.

Fortement investie sur son territoire dans les problématiques climat, la Région promeut une approche similaire dans ses actions de coopération.
  • Le contexte
En avril 2011, le PNUD a initié le lancement de son programme TACC (Territorial approach to climate change) au Sénégal via la tenue d’un premier atelier de programmation. Le plan de financement du programme n’est pas encore finalisé et a pris du retard. Parallèlement, les Régions du Ferlo ont souhaité aller vers la mise en œuvre d’actions concrètes telles qu’initialement prévues par le TACC. Plusieurs pré-requis méthodologiques et opérationnels sont de plus nécessaires à l’intégration du changement climatique dans les politiques territoriales.

La Région Rhône-Alpes a proposé la mobilisation du GERES comme opérateur pour venir en renfort au niveau de l’Entente du Ferlo et permettre une déclinaison du TACC dès 2012 sur 3 axes prioritaires :
  • Le renforcement de capacité des ARD sur les questions du Climat
  • La mise en place d’analyse de vulnérabilité du territoire du Ferlo
  • L’analyse de projets déjà menés au sein du Ferlo pour évaluer leur impacts en terme de lutte contre le changement climatique, leur capacité à être répliqué et à bénéficier de financements climat
Les points focaux Climat sont en cours de recrutement par le TACC en lien avec l’Entente du Ferlo. Ces experts seront positionnés dans chacune des régions (5 points focaux Climat en tout) dès début 2012.

Dans ce cadre, le GERES interviendra à partir de janvier 2012 sur une durée d’1 an à titre pilote, comme opérateur auprès des ARD (Agences régionales de développement) et notamment de leurs points focaux Climat. Les 5 Régions (Matam, Saint Louis, Kafrine, Louga, Tambacoumba) constituent la maitrise d’ouvrage et assurent à ce titre le pilotage du programme Climat territoire (CLIM TERR), financé par la Région Rhône-Alpes et le CFSI.

MISSIONS ET OBJECTIFS DU POSTE

Sous la responsabilité de la Responsable GERES en Afrique de l’Ouest et en lien avec la Responsable de l’unité Climat, le chef de projet aura pour missions:

Le pilotage et coordination technique du programme :

Avec le soutien opérationnel de l’équipe projet, avec l’appui méthodologique et technique de l’unité Climat et de GERES Afrique de l’Ouest et en collaboration avec les partenaires, le chef de projet est responsable de la mise en œuvre des activités :

o Cadrage du plan de travail et des responsabilités respectives des partenaires institutionnels et associatifs

o Organisation des sessions de formation prévues dans le plan de travail ;

o Création des supports de formation sur les pré-requis

o Co-pilotage avec la région Saint-Louis du test de l’outil « analyse de vulnérabilités » en 
région de Saint-Louis en collaboration avec Le Partenariat;

o Organisation d’ateliers de restitution des résultats du test de cet outil

o Capitalisation des acquis, élaboration des rapports techniques aux bailleurs

La gestion des Ressources Humaines :

Le chef de projet est responsable de l’établissement des fiches de poste, du recrutement et de l’encadrement de l’équipe projet comprenant :
  • Un(e) cadre sénégalais(e) spécialiste du climat
  • Un(e) assistant(e) administrative
La gestion des partenaires et prestataires du programme :

Le chef de projet est responsable la mise en place d’une convention de travail « Opérateur (GERES)/Maitrise d’ouvrage (Entente du Ferlo) » en amont du programme.

Il coordonne les différents acteurs en lien avec le plan de travail à 4 niveaux principaux :

o Au niveau de la maitrise d’ouvrage et associée : Organisation des COPIL et des ateliers de présentation des résultats

o Au niveau des ARD (points focaux climat) : Le chef de projet procèdera à L’organisation de réunions de travail régulières en lien avec l’implication des ARD dans les activités opérationnelles (notamment test des outils)

o Au niveau Institutionnel Sénégalais: L’organisation de réunions régulières avec les différentes parties prenantes du projet (Régions, ARD, TACC, Ministère de l’environnement, CSE, bailleurs, ONG partenaires)

o Au niveau des ONG partenaires : La gestion des relations et de la bonne articulation avec les ONG partenaires sur le terrain (Le Partenariat Saint-Louis et AVSF). Un memorandum of understanding sera établi en tout début de projet pour préciser la nature de ces articulations et définir plus précisément les modalités de cette collaboration.

La gestion administrative et financière du projet :

En supervision de l’assistant(e) administratif et avec l’appui du service administratif et financier du siège, le chef de projet est responsable de la gestion administrative et financière du programme et du bureau GERES Sénégal.

Il élabore le reporting financier, aux bailleurs.

La représentation du GERES et prospection sur le projet :

Le chef de projet est le représentant institutionnel du GERES au Sénégal. Il pilote le développement du programme CLIM TERR au-delà de la phase pilote :

o Participation à des évènements, ateliers

o Recherche de cofinancements pour assurer la pérennité des activités après l’année 1, pilote

o Développement de partenariats institutionnel et opérationnels

o Élaboration d’une stratégie GERES Sénégal, développement de nouveaux projets

PROFIL DU CANDIDAT
  • Formation : Bac +5 minimum et/ou expériences significatives en développement orienté projet de solidarité internationale, avec idéalement une spécialisation en gestion de projet et management
  • Expérience : Expérience de coopération internationale en Afrique de l’Ouest indispensable, minimum 5 ans d’expérience.
  • Idéalement :
    o Avec une expérience en développement de projet climat et en particulier d’adaptation au changement climatique
    o Avec une expérience de travail avec des collectivités territoriales africaines
LANGUES, CONNAISSANCES INFORMATIQUES

Anglais courant indispensable, wolof ou autre langue vernaculaire un plus ; maîtrise des logiciels de bureautique

COMPÉTENCES REQUISES
  • Maîtrise du cadre politique international de la lutte contre le changement climatique, de l’environnement et du développement durable
  • Gestion de projets de développement y compris suivi budgétaire
  • Diplomatie et habitude de gestion de partenariat au niveau institutionnel local
  • Grande autonomie de fonctionnement et capacité à travailler avec de l’appui à distance
  • Capacité à animer une équipe projet multiculturelle, à convaincre, à travailler en partenariat et à établir des consensus
  • Débrouillardise, indépendance d’esprit, capacité à vivre en brousse et dans un contexte social isolé
CONDITIONS
• Statut : CDDU
• Durée: 12 mois avec possibilité de renouvellement
• Poste à temps plein
• Début souhaité : Janvier 2012
• Rémunération brute mensuelle : 1990 – 2288 euros selon expérience
• Statut cadre
• Indemnités hébergement : 300 €/mois
• Autres : 1 voyage A/R par an jusqu’au domicile, assurance rapatriement, mutuelle prise en charge à 50%.
• Poste basé à Louga, déplacement nationaux et régionaux à prévoir
• Nombreux déplacement à prévoir au sein des 5 régions du Ferlo et à Dakar ; déplacements ponctuels en France et/ou en Afrique de l’Ouest.
 
How to apply: 
Responsable suivi recrutement : Vanessa Laubin
Pour postuler : Envoyer CV + LM avant le 9 décembre par mail à recrutement@geres.eu (Merci de ne pas téléphoner)
Référence à rappeler : VL1111.018.FCT.REC.Chef Proj CLIM TERR

loading...
Donasi
Loading...